Cosmétiques bio & sans cruauté
Recettes & produits végés

19 déc. 2012

Max Havelaar et le commerce équitable


Voilà un label que l'on rencontre de plus en plus : celui de Max Havelaar, en faveur du commerce équitable. Souvent apposé sur des produits alimentaires comme le thé, le café, le chocolat, les épices etc, ce logo se retrouve aussi sur certains cosmétiques, notamment ceux à base de karité.

Qui est ce Max Havelaar ?

Ce n'est pas une personne, mais le titre d'un roman hollandais publié en 1860, qui dénonce l'exploitation des paysans javanais dans les colonies indiennes des Pays-Bas.

Max Havelaar est une branche de l'association internationale Fairtrade Labelling Organizations International, dont le nom varie d'un pays à l'autre (Transfair en Allemagne ou aux Etats-Unis, FairTrade en Irlande et en Grande-Bretagne...).

Créée aux Pays-Bas en 1988, le mouvement vise à soutenir les petits producteurs de l'hémisphère sud, qui ne peuvent bien souvent pas vivre des fruits de leur travail. L'association n'achète ni ne vend de produit, elle gère uniquement le label et assure la promotion du commerce équitable.

Le commerce équitable correspond à quoi ?

Il a pour objectif de parvenir à plus d'équité dans le commerce mondial, c'est-à-dire de corriger les inégalités existantes. Pour cela, les mouvements engagés dans le commerce équitable soutiennent les producteurs en leur créant des opportunités commerciales, en valorisant le travail des femmes, en surveillant les conditions de travail des enfants, en encourageant de meilleures pratiques environnementales...

Quelles garanties apportent ce label ?

Ce label vous assure que le produit acheté est de qualité, parfaitement traçable, que son prix permet un niveau de vie décent à son producteur, qu'il contribue à l'amélioration des conditions de vie et de travail des petits producteurs de l'hémisphère sud.

Les critiques

Comme tous les labels ou presque, Max Havelaar fait lui aussi l'objet de critiques, notamment suite à la parution en 2006 du livre "Les Coulisses du commerce équitable" de C. Jacquiau. L'auteur reproche principalement au label de s'être associé à des grandes entreprises, comme Mac Donald's, ou aux grandes surfaces, entreprises qui y voient un intérêt plus marketing qu'humain

(Sources : Max Havelaar France
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. J'achète depuis un moment du café du commerce équitable. Il est à peine plus chèr que le café de marque mais il est vraiment meilleur !

    RépondreSupprimer
  2. Max Havelaar : Même ma coke est commerce équitable"

    RépondreSupprimer