Cosmétiques bio & sans cruauté
Recettes & produits végés

1 déc. 2012

Haro sur les tensioactifs !



C'est bien beau de commencer à faire un tableau comparatif sur les gels douche, mais si je n'explique pas à quoi correspondent les intitulés des colonnes, ça ne servira à rien ! Donc après les PEG, voyons aujourd'hui ce que sont ces fameux tensioactifs. A noter que certains PEG sont justement des tensioactifs !

Les tensioactifs sont d'origine chimique ou végétale, et auront donc un impact différent sur notre épiderme. On les retrouve, entre autres, dans les gels douche, les shampoings, les déodorants, les mousses à raser, les lessives ou les liquides vaisselle car ils servent d'agents nettoyants, mouillants, émulsifiants ou moussants. 

Outre les problèmes d'irritation et d'allergie pour l'épiderme, les tensioactifs chimiques de synthèse ne sont pas totalement biodégradables. Les résidus rejetés dans la mer intoxiquent ainsi la faune et la flore marine, la végétation des côtes et posent un réel problème environnemental.


On distingue 4 catégories de tensioactifs : 

- les tensioactifs cationiques : ce sont les plus irritants. Ils ont pour effet de modérer la croissance bactérienne, d'être antistatiques et émulsionnants, ce qui fait qu'on les retrouve souvent dans les produits capillaires. Ce sont le plus souvent des ammoniums quaternaires que l'on peut repérer sous les dénominations suivantes : Quaternium, PolyQuaternium...

- les tensioactifs anioniques : peu coûteux, ce sont les plus courants et ils sont également irritants. Ils sont extrêmement moussants et très détergents. Parmi eux, on retrouve les Sodium Lauryl Sulfate, Sodium Laureth Sulfate, Ammonium Lauryl Sulfate, Ammonium Laureth Sulfate...

-  les tensioactifs amphotères ou zwitterioniques : moins agressifs, ils ont une bien meilleure tolérance pour la peau mais ils moussent peu, ce qui peut faire croire aux consommateurs qu'ils ne "lavent" pas. Ils sont pour la plupart obtenus à partir de matières premières renouvelables (glucose, amidon, saccharose...). Quelques exemples : Cocomydopropyl betaine, Coco-glucoside, Decylglucoside, Laurylglucoside...

- les tensioactifs alcylglutamates : d'origine végétale, plus chers, ce sont les plus rares et les plus doux. On les repère grâce à la mention "glutamate". En font donc partie : les Sodium Cocoyl Glutamate, Disodium Cocoyl Glutamate, Sodium Lauroyl Glutamate...


(Source : Aboneobio)
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire