Cosmétiques bio & sans cruauté
Recettes & produits végés

29 nov. 2012

Les PEG et leurs amis



En regardant à peu près toutes les étiquettes des produits que je trouvais dans ma salle de bains, je me suis arrêtée sur cette appellation : PEG. Avec un joli nombre derrière, ça m'a l'air bien synthétique tout ça. Et autant dire que je n'ai aucune idée de ce que représente la suite de la dénomination : caprylic/capric glycerides, methyl glucose dioleate...

Donc les PEG ou polyéthylène glycol, sont des ingrédients chimiques de synthèse, fabriqués généralement à partir d'un gaz hautement toxique, très largement utilisés dans l'industrie. Solubles notamment dans l'eau, ils sont souvent utilisés comme émulsifiants, humectants, solvants, tensioactifs, agents moussants etc. On les retrouve ainsi facilement dans les gels douches, les shampoings, les liquides vaisselles, les colorations capillaires, pour ne citer que ceux là. Sur cette photo par exemple, il s'agit de l'étiquette d'un gel nettoyant pour le visage.

Tous les PEG ne semblent pas dangereux pour la santé, mais beaucoup sont soupçonnés d'être irritants,  allergènes, cancérigènes ou de rendre la peau plus perméable aux polluants. Certains font partie des tensioactifs.

Voici une liste non exhaustive de ceux à éviter (car en plus, ils ne se nomment pas tous PEG-machin chose) :

- Ammonium Laureth Sulfate
- Beheneth-5, -10, -20, -25
- Ceteareth - (peu importe le chiffre)
- Disodium Laureth Sulfate
- Laureth- (peu importe le chiffre)
- Magnesium Laureth Sulfate
- Myreth- (peu importe le chiffre)
- Oleth- (peu importe le chiffre)
- PEG ou PPG (tous, par mesure de précaution)
- PEG-40 Hydrogenated Castor Oil
- PEG-100 Stearate
- Poloxamer 124, 184, 188, 407
- Poloxamine
- Polyglyceryl-2-PEG-4 Stearate
- Polysorbate- (peu importe le chiffre)
- Sodium Coceth Sulfate
- Sodium Laureth Sulfate (peu importe le chiffre)
- Steareth- (peu importe le chiffre)
- Trideceth- (peu importe le chiffre)
...

Une liste plus complèteLe flacon
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire